AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une petite après-midi entre filles || Tatie Lily-Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



✗ MESSAGES : 42


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Une petite après-midi entre filles || Tatie Lily-Rose   Lun 30 Jan - 19:58

Aujourd'hui, il y avait école et la jolie petite Peyton avait été préparé avec soin par sa maman et conduit à la maternelle non loin de la maison. La demoiselle préférait largement le confort de sa maison, mais ici, elle avait beaucoup de petits camarades et aimait s'amuser avec eux. Elle n'était pas farouche et allait vers les autres sans trop de soucis, ce qui faisait d'elle une enfant très aimée dans sa classe. Mais, non contente d'être avec des gens gentils, l'enfant savait parfaitement reconnaître ceux qu'elle aimait moins, qui la dérangeait ou lui donnait une drôle d'impression. Généralement, elle évitait ces enfants là, préférant rester à jouer avec ses copines, en particulier la petite Eva, adorable gamine qui l'avait déjà invité à son anniversaire au mois de février.
Si l'on regardait de plu près ce cadre scolaire, on ne pouvait qu'être ravi que la maman Stevenson ai choisit cette école là pour sa fille. Les locaux étaient tous – ou presque – neufs, les maîtresses savaient ce qu'elle faisaient et ne se laissaient jamais déborder par un chahutement et il cessait de lui-même. Les enfants apprenaient à être poli, étudiaient une langue étrangère pour faire de la future génération une génération de bilingues. Peyton, elle, parlait déjà deux langues. Peut-être pas parfaitement mais le fait d'avoir des origines mexicaines l'aidait beaucoup. Elle pouvait parler à e grands-parents comme elle le voulait, et raffolait d'apprendre de nouveaux mots avec les femmes de sa vie, à savoir sa maman et sa tante. Cette connaissance d'un' double-culture lui permettrait d'aller loin dan la vie. Ça lui faciliterait la tâche si elle désirait apprendre une nouvelle langue, du fait d'avoir les base, et elle pourrait s'épanouir en connaissant ses origines.

Enfin... à conditions que l'on ne cherche pas trop loin là dedans... L'origine d'un individu détermine souvent celui qu'il est et/ou va devenir plus tard, ce que sera sa condition d'homme, de femme, suivant son entourage et sa mixité sociale. Les parents jouent un rôle important dans ce développement de la connaissance de soit. Mais, malheureusement, la petite blondinette manque d'une partie de parent, son père. Elle ne le connaît pas, ne l'a jamais vu et ignore même si elle peut considérer en avoir un. Faustine ne lui en parle jamais et le eu qu'elle sait, elle le tien de sa tante, Lily-Rose. Comme elle aimerait savoir où il est, ce qu'il fait, s'il pouvait venir la chercher le soir à la sortie de l'école comme ses copines. Elle était peut-être une des seules jeune fille de sa classe à ne pas avoir de papa et une mère si jeune qu'on la prend pour sa sœur. Elle se fiche de ce que les gens pensent de sa maman, elle l'aime et c'est tout. Mais parler de son père est autre chose étant donné la situation. Et cette sortie de classe fut comme à chaque fois une question existentielle. « Pourquoi je n'ai pas de papa, moi ? Suis-je si méchante qu'il n'a pas voulu de moi ? » Interrogations qu'une petite fille de trois ans ne devrait pas se poser.

« Les enfants, il est l'heure de ranger et de rentrer à la maison ! » interpella la maîtresse.

Le rangement... Toujours ranger partout et tout le temps. À l'école, chez soit, dans les magasins. Tout était question de rangement. Heureusement que Peyton n'était pas du genre à traîner quand il s'agissait de quitter l'école. Une fois les jouets et autres crayons de couleurs à leurs places respectives, les enfants se firent habiller et rejoignirent la porte pour attendre leur parents. Il n'y avait pas beaucoup d'hommes qui venait, ainsi tous avaient un point commun.

Dans la foule d'enfant, la petite fille se mit sur la pointe des pieds pour chercher qui était venu la chercher cet après-midi. « Tatie ! » s'écria-t-elle en apercevant la jeune femme brune qui attendait qu'elle capte son attention. La maîtresse put alors la laisser sortir et la blondinette se jeta dans les bras de sa tante. Elle lui attrapa la joue et l'embrassa fortement en riant. Les deux étaient très proche l'une de l'autre et Peyton considérait sa tante avec un amour tout particulier. Elle s'occupait d'elle quand Faustine était en cours et qu'elle ne travaillait pas. Elles jouaient ensemble et parlaient de leur journées, même si la plus jeune ne comprenait pas toujours tout dans le fond des mots de sa tante.

_________________

« Ma maman est une maman comme toutes
les mamans, mais voilà c'est la mienne »
Je t'aime fort ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une petite après-midi entre filles || Tatie Lily-Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Soirée entre filles pas comme les autres... | Lyann
» [CF 2012]Question: Que faire le jeudi après-midi?
» « Après-Midi Entre Amis ... » [Lucie R. & Tyler H. (un peu plus tard)]
» Dure après midi entre père et fils (
» Journée entre filles - Cléo L. Ofersen
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALKING ON SUNSHINE™ :: ATLANTA. :: Buckhead. :: villa de Faustine et Lily-Rose Stevenson.-
Sauter vers: