AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▽ WE FOUND LOVE IN A HOPELESS PLACE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



✗ MESSAGES : 320


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: ▽ WE FOUND LOVE IN A HOPELESS PLACE.   Dim 15 Jan - 22:43

Citation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
alyx rhodes

▽ ▽ ▽

☀ let the sun shine in.
NOM : Rhodes. PRÉNOM(S) : Alyx, Charlotte. ÂGE : Vingt-quatre ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Le douze septembre 1987 à Atlanta. NATIONALITÉ : Américaine. EMPLOI/ÉTUDES : Organisatrice événementielle. STATUT AMOUREUX : En couple. SITUATION SOCIALE : Moyenne. CARACTÈRE : Douce, jalouse, généreuse, lunatique, amusante, possessive. GROUPE : La famille. CÉLÉBRITÉ : Ma femme, Nina Dobrev. I love you
TUMBLR

the whole world smiles with you.
“We're women. We don't say what we want, but we reserve the right to be pissed off if we don't get it.”
Parle anglais, français et espagnol. の Adore faire la cuisine, notamment pour son homme. の A un chat noir prénommé Mowgli, un autre roux Flynn et une chienne blanche Sydney qu'elle adore plus que tout. の A un faible pour les comédies romantiques ainsi que les films d'horreur. の Romantique dans l'âme, elle espère bien se marier un jour. の D'ailleurs, elle a plus que hâte que sa fille vienne au monde. の Lorsqu'elle est stressée ou énervée, elle mange ou fait le ménage afin de se changer les idées. の Accro au shopping, elle a une collection impressionnante de robes, chaussures et ensembles de lingerie. の Ne peut pas se passer de son iPhone, de Facebook ou encore de Twitter. の Est friande de la cuisine italienne et asiatique.

•• La "vie en rose" pour votre personnage ? Du genre romantique, Alyx a toujours souhaité fonder une famille. Cela inclut donc avoir des enfants mais également se marier dans une belle robe blanche, si possible à l'église et entourée des personnes auxquelles elle tient énormément. Certes, ça peut sembler totalement cliché de film mais elle s'en fiche. N'ayant jamais connu sa génitrice, celle-ci l'ayant abandonnée après sa naissance, la jeune femme désire réellement être une bonne mère. Elle sait que cela fera son bonheur. Chance, le bébé est déjà en route. Quant au mariage, il ne semble pas trop d'actualité pour le moment mais elle fait confiance en l'avenir, cela viendra en temps voulu.



Citation :
PSEUDO/PRÉNOM : Cosmic Love/Adeline. ÂGE : Vingt ans. PAYS : Le pays du camembert moulé à la louche. Arrow TU AS DÉCOUVERT WOS SUR : Msn, ahah. TAUX DE PRÉSENCE : Le plus souvent possible. TON AVIS SUR WOS : C'est notre bébé, donc il gère forcément. UN DERNIER MOT : Lalyx en force.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cause you're all I want, you're all I need, you're everything, everything. « You calm the storms and you give me rest. You hold me in your hands, you won't let me fall. You steal my heart when you take my breath away. Would you take me in, take me deeper now ? »


Dernière édition par Alyx Rhodes le Mar 17 Jan - 13:22, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 320


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: ▽ WE FOUND LOVE IN A HOPELESS PLACE.   Dim 15 Jan - 22:43

we must fight to survive.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« A father is always making his baby into a little woman. And when she is a woman he turns her back again. » (Enid Bagnold)
Tout au long de mon existence jusqu'aujourd'hui, on m'a souvent demandé de parler de moi. A l'école primaire, lorsque je n'étais encore qu'une gamine et que c'était le rôle de ma maîtresse d'école de s'intéresser à moi, au collège quand je faisais connaissance avec mes camardes de classe ou encore au lycée, quand je rentrais en douce en boîte de nuit bien que je n'avais pas encore la limite d'âge autorisée et que certains types me draguaient. Mais pourtant, je ne m'étalais pas à mon sujet. Je détestais entrer dans les détails. Après tout, je ne les connaissais pas plus que cela, et je n'allais pas leur déballer ma vie de A à Z. De toute façon, seuls mes proches en savent beaucoup sur moi. Et encore, la plupart ne sait pas tout. Pour tout vous dire, je suis née le neuf novembre 1987 à Atlanta. C'est une ville que j'adore et dans laquelle je me sens vraiment chez moi. J'y suis à ma place, et je pense que j'aurai de la peine si je devais la quitter un jour. Une chance que mon père y soit resté toute sa vie. Pour introduire ce dernier, il se nomme Grayson Paul Rhodes. Coach sportif depuis plus de dix-huit ans, il en impose. Pourtant, sous sa carrure imposante se cache un homme au grand cœur doté de beaucoup d'humour. On a tous tendance à considérer notre paternel comme le meilleur père au monde ou encore comme un héros. Et le mien ne fait pas exception à la règle, bien entendu. Nous avons toujours entretenu d'excellents rapports. Il est la personne qui compte le plus pour moi, celle pour laquelle je pourrai absolument tout faire. J'ai toujours admiré son courage, sa détermination et sa grande force de caractère. Sans oublier que c'est grâce à lui si aujourd'hui, je suis comme je suis. Il m'a inculqué une bonne éducation, ce qui fait de lui quelqu'un de méritant. A lui tout seul, il m'a élevé durant toutes ces années. Car pour information, je n'ai jamais connu ma mère, enfin si je peux l'appeler comme ça. Je ne connais pas grand chose d'elle. Je sais qu'elle se prénomme Beth Grace Hastings et qu'elle me ressemble physiquement. Grande, la peau quelque peu mate, de grands yeux marrons et la chevelure brune, elle faisait tourner les têtes des garçons. Je sais aussi qu'elle a rencontré mon père à l'université, et qu'ils étaient très amoureux à l'époque. Mais mon arrivée fut un vrai bouleversement dans leur vie. Ma mère ne se sentait pas prête à élever un enfant, mais après quelques tentatives, mon père réussit à la rassurer. C'était effrayant certes, mais il souhaitait saisir sa chance de devenir un homme nouveau, d'être peut-être un parent accompli. Et puis, à vingt-quatre ans, il se sentait prêt (ou presque) pour cette nouvelle étape. Neuf mois passèrent alors et je vins au monde. Seulement, l'avenir que s'était imaginé mon père s'écroula lorsque quelques jours après que ma mère soit rentrée de la maternité, celle-ci lui annonça qu'elle ne pouvait pas m'élever, que ce n'était pas la vie dont elle rêvait et qu'à vingt-deux ans, elle avait pour ambition de percer dans le cinéma et non pas jouer à la maman. Elle était soit-disant toujours amoureuse de mon père, mais elle ne se sentait pas capable de prétendre être heureuse ainsi alors que ce n'était pas le cas. Mon père fut bien évidemment anéanti par cette nouvelle des plus inattendues mais il tint le coup, pour moi. Je pense que c'est ça qui fait qu'aujourd'hui, nous sommes aussi proches. Il a toujours veillé à mon bonheur, se montrant souvent un peu trop protecteur de peur que je ne sois blessée. Il a d'ailleurs eu du mal à me voir quitter la maison, mais il a vite compris que je devais prendre mon envol. Puis de toute façon, nous nous voyons régulièrement et lorsque ce n'est pas le cas, nous nous téléphonons. C'est aussi simple que ça.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Immature love says : 'I love you because I need you.' Mature love says 'I need you because I love you.' » (Erich Fromm)
Avant, je n'étais jamais tombée amoureuse. Du moins pas sincèrement. Bien-sûr, j'ai déjà eu le béguin pour plusieurs garçons mais jamais rien de bien sérieux. De plus, j'ai eu de nombreux petits copains, surtout au lycée. Être dans l'équipe des cheerleaders procuraient certains avantages, dont celui d'avoir la côte auprès de la gente masculine, notamment celle faisant partie de l'équipe de football. J'en profitais bien, je dois l'avouer, mais il n'y avait aucun mal à cela tant que je ne faisais rien de mal. Je n'ai jamais été une briseuse de cœurs ou encore de couples. Je suis moi-même fidèle lorsque je suis avec quelqu'un, par respect. C'est bien la moindre des choses après tout. Donc en attendant de trouver la bonne personne, je batifolais sans me poser de questions. Je profitais de ma jeunesse quoi. Mais parfois, une rencontre peut tout changer. Et l'année dernière, j'en fis une des plus intéressantes. C'était au mois d'août 2009, lors d'une fête à la plage. A ce moment là, j'étais en couple avec un certain Emrys, un étudiant en droit. Il était plutôt mignon et attentionné, alors je m'étais dit pourquoi pas. Bref. Je devais rejoindre une pote de fac, Ruby. C'était une fille très sympa mais qu'on pouvait qualifier de fille facile. Qui n'avait aucun scrupule à voler le copain de sa meilleure amie, ou presque. D'ailleurs, elle voulait nous présenter son nouveau copain, donc bon. Et là, agréable surprise. Il s'agissait d'un jeune homme fort séduisant répondant au nom de Liam. Il avait de magnifiques yeux bleus dans lesquels je me suis perdue pendant un instant, et un sourire vraiment craquant. Et je ne devais non plus pas le laisser indifférent, vu la façon dont il me regarda à ce moment. Nous ne nous sommes parlés que plus tard à la fête, étant seul à seul. Il fit allusion au destin pour me draguer subtilement, ce qui m'amusa. Puis je compris qu'il avait la même vision que moi côté relationnel. Au moins, nous avions déjà ça en commun. Mais la discussion coupa court suite à l'arrivée de nos deux partenaires respectifs. Et nous ne nous sommes plus revus de la soirée. Mais comme j'aime le répéter, le destin fait bien les choses. J'ai revu Liam à plusieurs reprises, toujours lors de fêtes. J'étais en couple, et lui aussi. Nous avons pu discuter plus amplement, même si nous ignorions encore beaucoup de choses l'un de l'autre. En fait, nous nous sommes surtout rapprochés cette année, alors que nous étions tous les deux célibataires, pour une fois. Cela s'est fait très naturellement. On prenait chacun des nouvelles de l'autre, on se faisait des soirées, parlant un peu de tout. On s'appréciait de plus en plus. Il y eut alors des baisers échangés, puis des caresses... Puis une nuit, nous nous sommes désirés et consumés. Ce fut magique. Si bien que ça en était déstabilisant. Je n'avais jamais éprouvé cela auparavant. Cette sensation... J'étais en train de tomber amoureuse. J'ai alors paniqué. C'était la première fois que ça m'arrivait. Et je ne voulais pas. Surtout pas de Liam. Je connaissais sa réputation après tout. Je savais qu'il ne se contentait jamais d'une seule femme, que les relations sérieuses, ça n'était pas pour lui. Le lendemain de notre nuit, il m'avait d'ailleurs retrouvé en charmante compagnie. Parce que j'avais besoin de me prouver que je me faisais des idées, que je n'étais pas en train de tomber amoureuse. Mais pourtant, c'était bel et bien le cas. Je ne sais pas à quoi il pouvait bien penser en me retrouvant avec cet inconnu, mais il semblait légèrement surpris. Et sans que je ne sache pourquoi, j'avais besoin de me justifier auprès de lui. Alors je lui ai déballé ce que j'avais sur le cœur. Et à partir de ce moment là, nous nous sommes éloignés... Pour mieux nous retrouver. En étant loin de lui, je me rendais compte à quel point il me manquait. J'avais besoin de sa présence près de moi. Ce fut réciproque pour Liam visiblement, puisque ce fut lui qui prit les devants. J'étais surprise, mais dans le bon sens du terme. Nos retrouvailles furent intenses. Et depuis cette période, je suis amoureuse de lui, mon amour ne cessant de grandir au fil des jours. Je dois avouer que les choses n'ont jamais été très faciles entre lui et moi. Nous avons déjà vécu une séparation, ainsi que la perte d'un bébé. Car oui, je suis tombée enceinte de lui en juin 2010. Je voulais vraiment le garder, ne pouvant songer à avorter mais pour Liam, c'était hors de question qu'il devienne père. Il avait d'autres priorités, comme son travail. Mais coup du destin, je me fis renverser par une voiture et je perdis le bébé. Il ne se passe pas un jour sans que je ne repense à ce petit être qui était en train de grandir en moi. En tout cas, je suis certaine d'une chose. Tout n'est peut-être pas toujours rose entre Liam et moi, mais je suis vraiment amoureuse de lui. C'est avec lui que je veux faire ma vie, avec qui je veux me marier et avoir des enfants. C'est le bon, j'en suis persuadée. Nous avons récemment emménagé dans un appartement à Midtown. Le reste viendra en temps et en heure. Mais tant que je suis avec lui, c'est tout ce qui compte.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« A baby is something you carry inside you for nine months, in your arms for three years and in your heart till the day you die. » (Mary Mason)
On dit souvent que la vie nous réserve bien des surprises. Je peux d'ailleurs affirmer que c'est le cas. Pour la simple et bonne raison qu'il s'en est passée des choses en 2011, et pas des moindres. En effet, je suis à nouveau tombée enceinte. Cette fois-ci, je n'ai pas osé le dire tout de suite à Liam, pas seulement parce que j'avais peur de sa réaction, mais aussi parce qu'il venait d'obtenir une promotion à New York. Je n'avais pas envie de lui briser ses rêves en lui annonçant qu'il allait être père, ce qui constitue une énorme responsabilité. Alors quand il m'a parlé de sa promotion, qu'il m'a demandé de venir avec lui, j'ai prétexté que je ne pouvais pas. Il l'a mal pris, pensant que je ne l'aimais pas assez pour le suivre et a fini par rompre. J'ai bien-sûr tenté d'arranger les choses mais cela ne fit que nous déchirer davantage. Il ne comprenait pas mon refus, et avait du mal à le digérer. Ce que je pouvais comprendre mais malgré ça, je m'étais jurée de ne rien lui dire concernant ma grossesse. Pourtant, les mensonges finissent toujours par vous rattraper un jour ou l'autre. Mon père gaffa et révéla sans le vouloir mon secret à Liam dont lui seul et Jude, une bonne amie à moi étaient au courant. Bien que m'en voulant au début, il compris. Et c'est à partir de là que les choses s'arrangèrent. Il voulait être là pour moi et ne comptait aucunement abandonner notre enfant. Alors finalement, il ne saisit pas l'opportunité de sa vie et décida de rester à Atlanta, pour notre famille. Cela me prouve réellement que je pourrai toujours compter sur lui quoi qu'il arrive, mais surtout qu'il m'aime, et qu'il aime déjà notre fille. Il fera un bon père, c'est sûr et certain. En même temps, avec un père comme le sien, il n'a pas trop le choix. Néanmoins, ces temps-ci, il m'arrive de me prendre la tête avec Liam. Je trouve qu'il passe trop de temps au boulot, et qu'il rentre trop tard. Je sais qu'il le fait pour nous mais quand même. Il passe beaucoup plus de temps à son bureau que dans notre appartement, c'est à peine si je peux profiter de lui. Du coup, les reproches fusent. C'est peut-être égoïste de ma part mais je tiens à ce qu'il soit plus présent, que nous puissions passer plus de temps ensemble avant l'arrivée de la petite. C'est très important pour moi. En tout cas, j'ai hâte d'accoucher. Enceinte de sept mois, le plus long est passé, mais le plus éprouvant reste à venir. J'appréhende un peu, j'espère simplement que tout va bien se dérouler et que notre fille (que l'on a décidé d'appeler Diana en mémoire de la défunte mère de Liam) sera en pleine santé. Elle aura tout pour être heureuse, notamment l'amour de ses deux parents. Elle sera bien entourée, avec ses grands-pères ainsi que sa tante déjà pressés de la retrouver, mais également sa marraine et son parrain. Tout ira pour le mieux, j'en ai le sentiment... Et l'intuition féminine est souvent infaillible, non ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cause you're all I want, you're all I need, you're everything, everything. « You calm the storms and you give me rest. You hold me in your hands, you won't let me fall. You steal my heart when you take my breath away. Would you take me in, take me deeper now ? »


Dernière édition par Alyx Rhodes le Mar 17 Jan - 12:57, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 421


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: ▽ WE FOUND LOVE IN A HOPELESS PLACE.   Dim 15 Jan - 23:50

Ma future femme... Juste parce que moi aussi je dois poster sur cette fiche, haha. Tu m'as tuée avec ton "Le pays du camembert moulé à la louche." Moi qui avait faim, ça m'a coupée dans mon élan quoi. MDR. Et je plussoie... Lalyx les meilleurs. (a)

_________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    « Daydreamer with eyes that make you melt, he lends his coat for shelter plus he's there for you when he shouldn't be, but he stays all the same, waits for you, then sees you through. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 320


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: ▽ WE FOUND LOVE IN A HOPELESS PLACE.   Dim 15 Jan - 23:55

C'est moi, la seule et l'unique. J'aime qu'on pollue ma fiche, mouahah. Mdr, tu peux me remercier dans ce cas. Et oui, Lalyx c'est juste mythique, toi-même tu sais.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cause you're all I want, you're all I need, you're everything, everything. « You calm the storms and you give me rest. You hold me in your hands, you won't let me fall. You steal my heart when you take my breath away. Would you take me in, take me deeper now ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


“Contenu sponsorisé”





MessageSujet: Re: ▽ WE FOUND LOVE IN A HOPELESS PLACE.   

Revenir en haut Aller en bas
 

▽ WE FOUND LOVE IN A HOPELESS PLACE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 2009-10: Match 3em place de la ligue : Amazon VS Skaven
» Habbor, toujours sur place !
» recherche une place en ligue jeune
» Mise en place
» love and hate
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALKING ON SUNSHINE™ :: GESTION DU PERSONNAGE. :: Allow me to introduce myself. :: You can play now.-
Sauter vers: