AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ❖ I COME IN PEACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



✗ MESSAGES : 149


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: ❖ I COME IN PEACE   Mar 17 Jan - 2:45

Citation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
parris hunter baldwin

▽ ▽ ▽

☀ let the sun shine in.
NOM : Baldwin. PRÉNOM(S) : Parris, Hunter. ÂGE : quarante et un ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : né le 26 février à san antonio, texas. NATIONALITÉ : américain. EMPLOI/ÉTUDES : contrôleur des créances, c'est compliqué en fait il fait un peu au feeling. STATUT AMOUREUX : divorcé. SITUATION SOCIALE : sa vie est plutôt d'un niveau modeste, même si l'argent ne manque pas sur son compte, on le paye généreusement pour ce qu'il fait. CARACTÈRE : fier ; droit (selon son point de vue) ; peu démonstratif ; impulsif ; calculateur ; organisé ; fin ; cultivé ; ingénieux ; indépendant ; libertin ; sarcastique ; fuyant ; un peu immature dans sa vie ; charmeur ; déloyal. GROUPE : au jour le jour. CÉLÉBRITÉ : johnny DIEUVIVANT depp.
CRÉDIT TOO-RARETODIE

the world smiles with you.
“give me that horizon”
c'est un excellent menteur, bluffeur, arnaqueur, il le fait sans remord et sans sourciller, ça lui va si bien et c'est une chose qu'il a apprise à faire depuis sa plus tendre jeunesse impétueuse の il a un côté âme d'artiste, musicien, plus jeune il faisait partie d'un groupe de musique, aujourd'hui c'est une distraction qui lui vide l'esprit, un sanctuaire qu'il se réserve à lui tout seul : il est assez polyvalent, de la guitare au piano, il a touché à tout notamment grâce à son oncle qui tenait un magasin de musique. の son père n'a jamais été un bon père, tout comme lui il n'est pas un bon père. à vrai dire, l'homme qu'il considère le plus comme un père c'est son oncle, qui l'a presque élevé à la place de son géniteur. の fumer, c'est son dada, une forme de passion ou une drogue tout simplement, il a commencé à ses quatorze ans et n'a pas arrêté depuis, ça lui a, avec le temps, donné une voix suave et grave, ça charmait les filles à une époque et le cancer des poumons, il s'en tape. の pour lui, la joie de vivre se résume à pouvoir faire ce que bon lui semble de son existence, il a longtemps vaqué de boulot en boulot et là encore, il n'est pas du genre à se poser, sa vie est plutôt instable, c'est pourquoi il a décidé de donner la garde exclusive de leur fille à son ex femme... et aussi parce que les responsabilités ne lui convenaient pas. の il n'a que trop longtemps agi que pour lui même et qu'en sa faveur. certains le voient comme calculateur, d'autres admirent cette indépendance, pour lui c'est tantôt agréable, tantôt grisant. の c'est un éternel râleur, mais il râle toujours à raison. の il parie sur les courses de chevaux et boursicote pas mal : à une époque, ça lui faisait perdre beaucoup d'argent, mais à l'heure actuelle, la sagesse fait qu'il sait mieux gérer tout ça. il arrive même que ça lui rapporte de l'argent, une chose est sure, il mise zéro sur l'entreprise walberg. の c'est un homme qui s'est toujours camouflé derrière les sarcasmes et une forme hautaine de fonctionnement. la plupart du temps, les gens ne vont pas chercher plus loin. の le café est sa drogue journalière, le whisky est celle qu'il consomme le plus avec la cigarette une fois le soleil couché et les masques tombés, peut-être pour pouvoir se supporter..

•• La "vie en rose" pour votre personnage ? Une vie où les limites n'existeraient pas, un peu comme en plein milieu des coins paumés de l'Arizona où il reste quelques héritages des cow boys d'une autre époque. La vie rêvée serait une vie sur les routes, peut-être, avec un réservoir à essence à l'infini et zéro argent sur lui, ce serait le pied... pour quelques temps. Mais à vrai dire, Hunter a quelque chose de l'homme insatiable par nature, qui a toujours besoin de quelque chose de nouveau pour apprécier l'essence de l'existence. Une vie pleine d'instabilité et de changement semble être celle qu'il lui faut. Ca tombe bien, c'est ce qu'il a... jusque là en tout cas..

Citation :
PSEUDO/PRÉNOM : MARY-W/Marie. ÂGE : dix-neuf ans. PAYS : France. TU AS DÉCOUVERT WOS SUR : ma main. TAUX DE PRÉSENCE : jamais. TON AVIS SUR WOS : super laid. UN DERNIER MOT : shut it.




Dernière édition par P. Hunter Baldwin le Mer 18 Jan - 2:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkingonsunshine.forumgratuit.org

avatar



✗ MESSAGES : 149


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: ❖ I COME IN PEACE   Mar 17 Jan - 2:45

we must fight to survive.


« Vous êtes qui ? » « Duncan Wresler, je travaille ici. » Un air narquois s’afficha sur le visage de la jeune femme, alors qu’elle entrait dans le bureau où il attendait depuis de longues minutes déjà. « Le nouveau responsable marketing ? J’avais dit à mon père de pas engager n’importe qui pourtant. » Elle soupira légèrement, il n’eut aucune réaction, se contentant simplement de la suivre du regard, tandis qu’elle traversait le bureau avec une certaine nonchalance. « C’est votre projet ? Y’a pas grand-chose. » « Il semble que ça ait suffi à votre père. » Il s’était soudainement mis sur la défensive, la surprenant quelque peu. C’était bien la première fois que quelqu’un osait lui répondre en connaissance de cause, en sachant qui elle était. Ca l’amusait plutôt, au moins, il promettait d’avoir un petit quelque chose de différent des autres. Le fixant d’une manière à mi chemin entre la méfiance et l’envie, elle s’approcha, de manière à s’arrêter juste à sa hauteur. « Vous voulez quoi à mon père ? » Eternelle paranoïa ou peut-être bien qu’elle avait du nez pour sentir les menaces pointer à l’horizon. « Je cherchais du boulot, il m’en a donné, j’ai besoin d’une autre raison ? » Il avait l’air sincère, avec son air impassible plaqué sur le visage, comme s’il n’avait rien à se reprocher, ce qui avait le don de piquer au vif sa méfiance. Elle ne répondit rien, le toisant un peu plus avant de sortir du bureau comme elle y était entrée, en parfaite intruse.

« Duncan c’est ça ? Comme on se retrouve, qu’est ce qui vous amène ? » « C’est interdit de voir des vieux amis ? » « Des vieux amis qui ont des têtes de banquiers véreux. » « Vous voulez quoi ? » « Faire connaissance. » Elle l’agaçait légèrement, avec son air assuré et cet aplomb qui ne la quittait jamais. Elle allait commencer à se comporter en véritable sangsue à le pister ou quoi ? Ca allait bien entendu mettre en péril son travail, d’une quelconque manière. Ce n’était pourtant pas le moment de flancher. « Je crois que votre père préférerait qu’on ne se connaisse pas trop. » « Je crois que mon père n’a plus vraiment le sens des affaires. Et qu’il se plante carrément dès qu’il doit trouver quelqu’un dans son entourage professionnel. » « De quoi vous parlez ? » « Y’en a eu beaucoup des requins envieux de racheter l’entreprise de mon père, je sais les reconnaître. Si c’est votre intention, je vous conseille de tracer votre chemin et de ne pas vous présenter à votre travail demain. » Voilà qu’elle le menaçait maintenant, avec sa taille fine et son air pseudo farouche. Rien qui n’était de taille pour l’impressionner, si ce n’est l’ego de la jeune femme. C’était à son tour d’avoir un sourire narquois, malgré l’intrusion soudaine qu’elle faisait dans ses projets.

« Vous voyez que j’arrive à faire quelque chose de bien avec votre père. » L’entreprise avait décroché un gros contrat, ce qui avait eu le don de redorer quelque peu le blason terni de la famille Walberg. Ca la laissait nostalgique, cette impression que cet équilibre allait bientôt être rompu, tout comme le sentiment que sa vie lui échappait totalement. Ce soir, il venait de l’interrompre dans un instant de fragilité, si bien qu’elle n’avait pu qu’esquisser un sourire à son arrivée. « J’ai cru constater ça. Vous gagnez un sursit. » Vagues paroles qui n’avaient plus d’arrière pensée en ce soir là, juste une certaine amertume dans la voix. Son père ne l’écoutait de toute manière pas, préoccupé par bien d’autres affaires, persuadé encore aujourd’hui que les affaires étaient un monde d’hommes. « Je suis désolée, pour tout ça. Il est temps que je reconnaisse mes erreurs. » « Probablement. » « Quoique j’ai pu faire, mon père ne m’a même pas écoutée de toute manière. » Il avait comme une impression de déjà vu, comme à cette époque où son père à lui avait été persuadé tout savoir mieux que tout le monde. Sauf que le sien à lui, n’avait pas une fortune sur laquelle se reposer pour quelques temps dans le pire des cas. « On est quittes. » « Dommage… » Ca lui avait échappé, dans un souffle, elle se rendit rapidement compte de ce qu’elle avait dit, sentant le rouge lui monter aux joues. Ce n’était pas dans ses habitudes de s’épancher sur ce qu’elle ressentait, mais elle avait cru que peut-être, cette histoire serait celle de sa vie, où elle défendrait corps et âme l’affaire de son père contre un sale type. Elle leva automatiquement les yeux vers lui, tentant pourtant de se reprendre : « C’était amusant, non ? » Son ricanement fut teinté d’une légèrement amertume, alors qu’il haussait les épaules. « Chacun sa vision des choses. » « Ca vous donnait un côté intrigant. » Quelque chose pour faire palpiter sa vie. « D’attirant. » Ses mots se perdaient dans un semi silence, alors qu’elle ne savait pas par quel enchaînement de circonstances, leurs lèvres en venaient à se rencontrer dans un baiser coupable.


Dernière édition par P. Hunter Baldwin le Mer 18 Jan - 2:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkingonsunshine.forumgratuit.org

avatar



✗ MESSAGES : 320


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: ❖ I COME IN PEACE   Mar 17 Jan - 10:20

Johnny sur la bannière, MIAM.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cause you're all I want, you're all I need, you're everything, everything. « You calm the storms and you give me rest. You hold me in your hands, you won't let me fall. You steal my heart when you take my breath away. Would you take me in, take me deeper now ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 421


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: ❖ I COME IN PEACE   Mar 17 Jan - 12:37

Alyx Rhodes a écrit:
Johnny sur la bannière, MIAM.

Pire, DELICIEUX !

_________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    « Daydreamer with eyes that make you melt, he lends his coat for shelter plus he's there for you when he shouldn't be, but he stays all the same, waits for you, then sees you through. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 149


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: ❖ I COME IN PEACE   Mar 17 Jan - 13:03

Comme toujours on va dire hein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkingonsunshine.forumgratuit.org


“Contenu sponsorisé”





MessageSujet: Re: ❖ I COME IN PEACE   

Revenir en haut Aller en bas
 

❖ I COME IN PEACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» War and Peace
» No Peace without Spain
» [Enutrof] 200, Peace-Tache. [Hecate]
» "There is no peace soldier, on this side of the Grave."
» De la notation des jeux, des livres et de BGG
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALKING ON SUNSHINE™ :: GESTION DU PERSONNAGE. :: Allow me to introduce myself. :: You can play now.-
Sauter vers: