AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



✗ MESSAGES : 213


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   Mar 17 Jan - 17:40

Citation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
matteo e. buckley

▽ ▽ ▽

☀ let the sun shine in.
NOM : Buckley. PRÉNOM(S) : Matteo Enzo. ÂGE : 27ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Le 1 Avril à Atlanta. NATIONALITÉ : Américaine. EMPLOI/ÉTUDES : Prend ce qui se propose. STATUT AMOUREUX : Célibataire. SITUATION SOCIALE : Aisée. CARACTÈRE : Têtu - Bordélique - Marrant - Sociable - Fêtard - Curieux - Possessif - Rancunier - Indépendant - Maladroit - Séducteur - Protecteur... GROUPE : Au jour le jour. CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan.
tumblr

the world smiles with you.
“citation citation citation”
Il éternue toujours trois fois de suite の Il se passe la main dans les cheveux lorsqu'il est mal à l'aise ou gêné の Il ne sort jamais de chez lui sans un paquet de Chewing-gum dans sa poche の Il prend toujours les escaliers の Il ne mange jamais les poivrons の Par contre, il ne peut pas se passer de café, bières et pizza の Il parle à sa moto. Aime la bichonner の Lorsqu'il perd patience ou qu'on se fou de lui, il préfère sortir de la pièce et prendre l'air. の Il raconte souvent une blague des plus pourries avant d'entamer une conversation qui ne lui plait pas. Histoire de détendre l'atmosphère の Il chante sous la douche.

•• La "vie en rose" pour votre personnage ? La vie idéale ? Alors là, je dois vous avouer que j'en ai aucune idée. Il y a 5ans, alors que je voyageais, faisais le tour du monde, c'était le paradis. J'avais rien besoin de plus. Aujourd'hui, les choses ont changées et je suppose que si j'analyse ma vie et bien, j'y suis pas encore. Je crois pas qu'on arrive un jour à avoir une vie en rose. Je crois que ce sont tous des moments indépendants qui faut profiter au maximum et ne jamais oublier. Je crois que une vie parfaite, c'est quand on a aucun regret sur ce qu'on a fait ou sur ce qu'on fait et quand on a jamais à dire qu'on est désolé. En résumer, la vie en rose n'existe pas. Ou alors, pour moi, c'est vivre au jour le jour.

we must fight to survive.


Il y a 5 ans.

« C’est à vous ? » Matteo tourna la tête vers son interlocutrice et acquiesça d’un sourire. « Aux dernières nouvelles, c’est bien mon nom sur les papiers. Pourquoi ? » La jeune femme s’approcha de lui et le regarda droit dans les yeux. « Parce que c‘est une Chevrolet Impala de 67 et que j‘ai toujours voulu faire un tour avec. » Il la regarda étonné puis sans vraiment réfléchir, il lui lança les clés. Non, il n’avait aucune idée de qui elle était, ni ce qu’elle voulait vraiment mais Mat' avait comme « confiance » . Enfin c’était beaucoup dire. Disons plutôt qu’il n’avait pas peur. Quoique non… ça non plus c’était pas vraiment juste. Enfin bon, quoiqu’il en soit, il était prêt à lui laisser conduire son petit bijoux et cela, sans aucune raison. Il monta donc après elle et la regarda démarrer la voiture avec un grand sourire aux lèvres. « Je peux savoir où on va ? » « Vous devez aller où? » « Nulle part et partout en même temps » « Ca tombe bien moi aussi ! » Elle commença donc à prendre quelques courbes sans prononcer le moindre mots pendant que le jeune homme la regarda fixement. C’était pas très poli ou discret, mais il ne pouvait s’en empêcher. Elle était si… belle, naturelle, à son aise et ça l’étonnait tellement ce qui était entrain de se passer. Bon ok, les gens à Barcelone était très accueillants et un peu fou mais à ce point là… il ne se l’imaginait pas !
Quoiqu’il en soit, après quelques minutes sur la route, Matteo décida enfin de briser le silence. « Et je peux connaitre le nom de la femme à qui j’ai laissé ma Suzette ? » « Sérieux ? Vous avez appelé votre voiture Suzette ? » « Bah quoi ! C’est très bien comme prénom. C’est féminin, mignon… » Il la vit éclater de rire et ne put s’empêcher de faire pareil. « Vous l’auriez appelé comment vous ? » « N’importe, mais pas Suzette ! C’est un repousse femme ce nom ! Surtout sur une voiture comme celle-là ! » « Bon d’accord, je l’avoue, je viens juste de l’inventer. Mais n’empêche que je trouve que ça pourrait très bien lui aller. » Elle lâcha un dernier sourire puis se tut et continua son chemin vers je ne sais où. Comme si elle fuyait quelque chose ou qu’elle le cherchait.
Pourquoi avait-il cette impression ? Et bien car quand il la regardait, Mat' avait l’impression de se reconnaitre. Non, il n’avait pas de long cheveux brun, une paire de seins et de jolies courbes, mais plutôt cette même envie d’aventure qu’elle avait l’air d’avoir. Et bon, tout le monde savait qu’on avait pas envie d’aventure juste comme ça !« Aitziber » « Quoi ? » « Je m’appelle Aitziber » « C’est mignon. » « Plus mignon que Suzette en tout cas ! Et toi, ton nom c’est quoi ? » « Matteo » « Pas mal non plus. »
La jeune femme arriva ensuite à la sortie de la ville et se parka sur le bas côté de la route. Elle se tourna légèrement vers le jeune homme et lui lâcha le plus naturellement du monde. « Bon maintenant qu’on connait nos noms, ça te dit de faire un bout de chemin ensemble ? J’ai besoin d’aller quelque part et ta voiture à l’air plutôt confort » « Plutôt ? » Il la regarda un moment, alluma la radio puis répondit : « Je te laisse les premières heures puis on changera nos places. »Il se remit confortablement sur son siège puis fixa la route un sourire un coin pendant un bon moment. L'aventure commençait enfin...


Il y a 2 ans

Seul assis au bar, Matteo fixa son verre vide. C’était son 6ème ou peut-être 7ème… Il ne comptait plus à vrai dire. Tout ce qu’il voulait, c’est qu’on le serve encore une fois. Il avait besoin d’oublier et d’après ce qu’on disait, il n’y avait rien de mieux que l’alcool pour ça. Il fixa donc le serveur et lui fit un petit signe de main pour qu’il s’approche de lui. « C’est combien la bouteille ? ». Le jeune homme le regarda bizarrement puis après quelques secondes de silence ou de réflexion, aller savoir, il lui répondit. « 65euro. » « Ok. » Lorenzo chercha dans son portefeuille sans ricaner sur le prix puis déposa les billets sur le comptoir. Il attrapa ensuite la bouteille et alla s’affaler sur un fauteuil non loin pour pouvoir la boire tranquillement. Du moins c’est-ce qu’il pensait. Car à peine posé et la bouteille de wiskhy ouverte, une jeune demoiselle s’approcha. « C’est triste de boire tout seul. » Il leva le regard vers la jolie blonde et ne dénia même pas lâcher un petit sourire poli. Il était pas d’humeur et ne voulait vraiment pas de ça ce soir. « Ce qui est plus triste c’est que tu utilises ce genre de phrase pour coller un mec. Ou la bouteille qu’il a sur la table. » Oui bon ok… il était vraiment pas d’humeur. Mais ça pouvait ce comprendre. Après tout, il venait d’enterrer sa meilleure amie, celle qui avait parcourut le monde entier avec lui, celle qu’il aimait, celle qu’il avait tué…

FLASHBACK

« Allez Mat’ ! Arrête de faire la gueule s’il te plait ! » « Aitziber, c’est bon. » « Non c’est pas bon. Je vois pas pourquoi tu le prends comme ça. » « Que je prenne quoi comme ça ? » « Bah justement je ne sais pas. Je comprend pas pourquoi tu fais la tête. » « Je rêve ! » « Mais dit moi. Comme ça je pourrais au moins m’expliquer ! »
Matteo ne prononça plus un mot et continua à conduire sans même la regarder une seule fois. Il était 5heure du matin, ils venaient de sortir d’une boite de Prague et il fallait l’avouer, il était crevé. Alors les discussion à deux francs cinquante, c’était pas le moment. Après tout, si elle voulait vraiment discuter et s’expliquer, elle n’avait qu’à attendre le lendemain matin. Pas si dur, non ?
En plus, elle était complètement déchirée et tout le monde sait que dans un état pareil, les conversations ne sont jamais très constructives. Donc c’était pour le bien des deux.
« T’es vraiment pas marrant toi dès fois ! » « Vraiment désolé de te décevoir mademoiselle. T’avais qu’à rentrer avec une de tes conquêtes de ce soir » Et oui… toute cette histoire car il était tout simplement jaloux. Mais que vouliez-vous, c’était obligé que ça se termine comme ça. Ca faisait deux ans qu’ils voyageaient ensemble, qu’ils étaient tout le temps fourrés ensemble, dormaient ensemble, couchaient ensemble et bon… Matteo n’était pas fait de pierre non plus. Ok, c’est lui qui l’avait repoussé il y a quelques temps de ça quand elle avait avoué ses sentiments mais bon, ce soir, la voir coller tout ces mecs, ça avait été de trop. Il se passa donc une main sur le visage pour essayer de se calmer et se réveiller quand tout d’un coup la jeune femme revint à la charge. « Allez Mat’ ! Pète un bon coup et explique moi. Tu sais que ça me fait chier quand on se fait la gueule. » A peine sa phrase terminé, il se retourna énervé vers elle et comme si c’était de sa faute, ou qu’il n’en pouvait plus de ressentir ce qu’il ressentait pour elle, il lâcha tout d’un coup « Le problème c’est que Je t’aime Aitziber ! Que je suis tombé amoureux d’une petite chieuse qui fait que jacasser alors que… » Là, il n’eut même pas le temps de terminer sa phrase, ni d’imprimer son visage une dernière fois, qu’un camion les fracassa de plein fouet en plein milieu d’un carrefour.

FIN DU FLASHBACK

Il but une dernière gorgée de son bon wiskhy puis s’en alla du bar. Il devait prendre l’air. Pourquoi ? Tout simplement car l’alcool ne l’aidait pas à oublier. Il se souvenait toujours aussi bien de ce moment, de son regard, de cette connerie de dispute, de ses dernières paroles… Dire qu’à cause de lui, la dernière chose qu’elle avait entendu c’est qu’elle était une chieuse qui n’arrêtait pas de jacasser… Bon ok, il y avait le je t’aime juste avant mais jamais Matteo ne pourrait oublier ce qu’il lui avait fait...


Aujourd'hui



« Œufs brouillés ou Pancake ? »
Mat entra dans la cuisine en caleçon, les cheveux en batailles et les yeux à moitié fermés. Sur le coup il ne comprit pas tout, il fronça donc les sourcils tout en se dirigeant vers la jeune femme devant lui. « Hein? » « Tu veux quoi pour déjeuner ? Œufs brouillés ou Pancake ? » Il passa une main dans sa nuque puis alla vers le frigo ou il prit le jus d’orange ainsi que la bouteille de lait. « Pancake ». Il resta un moment sans bouger puis ne put s’empêcher de demander. « Désolé mais t’es qui ? » Ouais bon, il fallait l’avouer, sur le coup il se sentait un peu con mais que pouvait-il bien faire ? La laisser chez lui sans rien dire ? Pas son genre. Puis imaginez si c'était une tueuse en série ! Il fallait bien qu'il soit un minimum prudent. Après tout, ce serait triste d’abîmer ce si joli visage et corps. Vous ne trouvez pas ?
« Tu te fou de moi ? » « Bah j’aurais bien aimé mais… non, je tombe vraiment pas sur ta tête. » La jeune femme le fusilla du regard et lança énervée la poêle sur le feu. « Tu couches DEUX fois le même soir avec une fille, lui dit de belles paroles et tu te souviens même pas d’elle ? » « Oooh, on a couché ensemble ? Et c’était bien ? Enfin, question plutôt idiote… Si tu me dis qu'on la fait deux fois et qu'en plus de ça tu fais le petit déjeuner, je suppose que c’était même plus que bien ! » Il lui lança un sourire de tombeur pour détendre un peu l'atmosphère puis se posa sur le coin de la table de cuisine pour boire tranquillement son café. « Je rigole pas Matteo ! » Elle commença à s’habiller puis chiffonna un petit papier qui se trouvait sur le téléphone. « T’auras plus besoin de ça ! Crétin ! » Sur ces derniers mots, elle quitta l’appartement en claquant la porte. Quant à Mat', il ne bougea pas d’un poil. Pour tout dire, il ne comprit même pas ce qu'il venait de se passer. C'est qu'une fois la porte fermée, qu'il réalisa que c'était foutu pour son petit dej... « Et mes Pancakes alors? Ouais je vois, je me souviens pas du prénom alors on fait l'impolie et on remercie même pas pour l'hébergement et la nuit de folie ! Aaaah je te jure. Les femmes d'aujourd'hui...» Il souffla légèrement désespéré puis attrapa la poêle et termina par cuisiner lui-même.


Citation :
PSEUDO/PRÉNOM : Sandra, je m'appelle Sandra, je suis une fille, comme les autreeeeeeuh ! ÂGE : 20ans. PAYS : Belgique. TU AS DÉCOUVERT WOS SUR : MSN . TAUX DE PRÉSENCE : Vous allez devoir me supporter tous les jours à partir de ce jour. Oui je sais.. je fais de vous des petits heureux (a). TON AVIS SUR WOS : Je dois vraiment en donner un ? Non parce que bon... il n'y a pas photo ! UN DERNIER MOT : .




Dernière édition par Matteo E. Buckley le Mar 17 Jan - 20:51, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 320


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   Mar 17 Jan - 17:42

Bienvenue parmi nous Sandra. C'est cool de te revoir, avec le beau Jamie en plus... Bonne continuation pour ta fiche.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cause you're all I want, you're all I need, you're everything, everything. « You calm the storms and you give me rest. You hold me in your hands, you won't let me fall. You steal my heart when you take my breath away. Would you take me in, take me deeper now ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 213


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   Mar 17 Jan - 17:45

Ma petite Adeline Merci ! Je suis contente aussi d'être parmis nous ! Puis j'arrive enfin à jouer le beau brun, donc je ne peux qu'être contente (a)
Pas besoin de te dire à très vite, tu t'en doutes ^^

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FINIR MAL.
Je me voyais beaucoup plus fort que ça, mais qu’est-ce que je branle. Y a des millions de femmes sur Terre, mais c’est à elle que je pense. Je pensais l’oublier facilement pourtant elle me hante. Je pensais que j’assumerai mes conneries, mais elle me manque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 421


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   Mar 17 Jan - 17:46

Quel beau gosse celui-là. Réserve-moi un lien de la mort qui tue, tu vois ce que je veux dire !!! Comme au bon vieux temps.

Bienvenue en tout cas, super heureuse de te revoir parmi nous.

_________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    « Daydreamer with eyes that make you melt, he lends his coat for shelter plus he's there for you when he shouldn't be, but he stays all the same, waits for you, then sees you through. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 280


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   Mar 17 Jan - 17:47

    Bienvenue ici I love you

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
JE SUIS BELLE A CROQUER PAS VRAI ?
I've made up my mind, don't need to think it over. If I'm wrong I am right, don't need to look no further. This ain't lust, I know this is love but, If i tell the world, I'll never say enough. Cause it was not said to you, and thats exactly what i need to do, If i'm in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oohlala-paris.com/

avatar



✗ MESSAGES : 213


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   Mar 17 Jan - 17:50

Héhé ! Toi, Ian te va toujours aussi bien
Puis pour ce qui est du lien, ça va de soi ! Et avec grand plaisir.
En tout cas merci pour l'accueil, j'ai hâte de commencer !

Merci ma petite Manon

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FINIR MAL.
Je me voyais beaucoup plus fort que ça, mais qu’est-ce que je branle. Y a des millions de femmes sur Terre, mais c’est à elle que je pense. Je pensais l’oublier facilement pourtant elle me hante. Je pensais que j’assumerai mes conneries, mais elle me manque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 213


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   Mar 17 Jan - 20:42

Je pense avoir fini (a)
J'espère que tout est ok !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FINIR MAL.
Je me voyais beaucoup plus fort que ça, mais qu’est-ce que je branle. Y a des millions de femmes sur Terre, mais c’est à elle que je pense. Je pensais l’oublier facilement pourtant elle me hante. Je pensais que j’assumerai mes conneries, mais elle me manque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 320


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   Mar 17 Jan - 20:54

Rah le pauvre Matt, perdre sa meilleure amie qui est aussi la femme qu'il aimait. Nickel ta fiche en tout cas, je te valide bien entendu. Bon jeu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cause you're all I want, you're all I need, you're everything, everything. « You calm the storms and you give me rest. You hold me in your hands, you won't let me fall. You steal my heart when you take my breath away. Would you take me in, take me deeper now ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✗ MESSAGES : 213


JUST THE WAY YOU ARE
You & me:
Things to do:


MessageSujet: Re: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   Mar 17 Jan - 20:56

Ouais mais t'inquiète ^^ Tu as bien vu qu'il a surmonté ça à sa manière XD
En tout cas Merci

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FINIR MAL.
Je me voyais beaucoup plus fort que ça, mais qu’est-ce que je branle. Y a des millions de femmes sur Terre, mais c’est à elle que je pense. Je pensais l’oublier facilement pourtant elle me hante. Je pensais que j’assumerai mes conneries, mais elle me manque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


“Contenu sponsorisé”





MessageSujet: Re: MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

MATTEO « Il ne suffit pas de se mettre une plume dans le cul pour ressembler à un coq. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [CF 2011] Inscriptions
» Bureau du Tribun de Saint Claude
» Présentation de matt ziplin
» Kaliska (+) J'aime un être de tout mon coeur, de toute mon âme. Et, pour moi, cela suffit à remplir une vie
» Vous voulez savoir nos compositions de deck? Il suffit de demander
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WALKING ON SUNSHINE™ :: GESTION DU PERSONNAGE. :: Allow me to introduce myself. :: You can play now.-
Sauter vers: